La Beurgeoisie

Le seul combat perdu d’avance, est celui qu’on ne livre pas.

Archive for the 'Pensées…' Category

Du «Black, Blanc, Beur» au «Bimbo, Bling, Bling»

Que de changements ! L’équipe de France a vraiment évolué depuis l’époque «bénie» de 1998 et le sacre de l’expression «black-blanc-beur». On ne l’a plus entendu depuis.

Il faut dire que l’euphorie n’aura pas duré longtemps, quelques mois tout au plus. Et les années suivantes verront l’inexorable descente aux enfers d’une équipe qui ne représentera plus rien, si ce n’est l’argent, le pouvoir ou même la prostitution.

On pouvait entrevoir le début d’une déchéance lors du mondial 2002 au Japon et Corée du sud : élimination directe de la France avant les 8ème de finale. Un coup dur, mais pas aussi violent que le fameux «coup de boule» de Zidane lors du Mondial 2006 en Allemagne ! Tout un symbole. Mais l’équipe de France ne s’arrêtera pas en si «bon chemin». En effet, le paroxysme du ridicule sera atteint 4 années plus tard, lors du Mondial 2010 en Afrique du sud, et voici pourquoi.

Read more

No comments

Savoir s’accrocher

Il est toujours difficile de s’en sortir lorsqu’on démarre avec rien et que personne ne veut croire à ses idées. Partir de zéro, Commencer avec rien, toutes ces expressions bien connues suscitent à la fois la peur (lorsqu’elles décrivent une situation présente ou à venir) et l’admiration (lorsque l’on parle d’une situation passée ayant conduit à la réussite). Comment faire pour ne pas se laisser abattre par toutes ces difficultés ? Est-il possible d’en tirer profit pour se diriger vers la réussite ? Je pense justement que sans difficultés, on ne peut pas réussir, car s’il n’y a pas d’obstacles, c’est qu’il n’y aura pas de résultats.

Read more

No comments

Exilé de Naissance

Comment expliquer ce sentiment qui d’un coup nous envahit lorsque l’écho de la musique traditionnelle s’engouffre dans notre âme ? Ce sentiment c’est l’attachement, la proximité -et à la fois l’éloignement- de nos origines, nos racines, notre identité. Les souvenirs s’emmêlent avec les rêves, plus rien ne parait, puis tout disparait. Ce serait sans compter sur cette enivrante musique, qui d’un coup ravive la flamme de souvenirs uniques. Uniques car peu nombreux, uniques car tous merveilleux.

Uniques aussi car épisodiques, en effet, étant né ici on ne peut que rêver de l’hiver ou du printemps la bas, n’ayant foulé le sol du pays le plus souvent qu’en été, durant les vacances accordées par le pays d’adoption. Celui-ci nous offre un parcours, nous permet de nous développer et de nous assurer un avenir.

Cependant, dans notre quête d’identité, nous recherchons toujours le passé, et le problème est là : le passé personnel est encore et toujours ici, tandis que le passé originel est au pays…C’est de cette mémoire collective qu’on veut se souvenir puisqu’on a été privé du terreau originel. Et ceci dans le seul but de trouver, ou plutôt de retrouver son identité, qui s’affirme d’autant plus qu’on est différent des autres, puisque originaire d’ailleurs : c’est de cette différence que nait la démarche de la recherche de soi.

Read more

4 comments

Lecture Obligatoire : The Art of Travel

On continue la série Lecture Obligatoire avec un livre que je recommande à tous les voyageurs et à ceux qui ne voyagent qu’en charter avec les packages de sociétés comme lastminute et autres.

Il s’agit de The Art of Travel, écrit par Alain de Botton.

Pourquoi lire ce livre ?

Read more

6 comments

Les Echos de l’Innovation

EchoOn admet généralement que le plus grand nombre d’innovations proviennent des USA, puis atteignent le Royaume-Uni et enfin le reste de l’Europe et du monde. Ceci est non seulement vrai pour l’innovation mais aussi pour les loisirs, les films et les nouveaux produits.

Une question intéressante se pose alors : pourquoi une idée ou un produit made in USA mettent du temps pour arriver en France ?

Read more

4 comments

Qui es-tu ?

Qui ?

Je suis Français issu de l’immigration nord africaine.

On me demande souvent si je suis Français ou Marocain, Français ou Tunisien, Français ou bien Algérien. Selon certains je ne peux pas être les deux à la fois, même si je parle aussi bien qu’un politicien, même si je suis aussi peu typé que Zinedine Zidane. C’est l’un ou l’autre, c’est comme boire ou conduire : il faut choisir.

Une identité est par définition unique, mais la mienne est multiple.
En France je suis d’origine maghrébine et au Maghreb je suis d’origine française. Aux USA je suis l’équivalent d’un Mexicain.

J’ai plusieurs cartes d’identité et plusieurs passeports, mais je n’ai aucune activité illégale.

Je parle nativement plusieurs langues, je danse le rock et le raï.

J’aime la tome de savoie et la chorba.

J’ai été éduqué en banlieue, mais suis diplômé des meilleures écoles.

Read more

14 comments

Le plus grand des échecs : le manque d’Ambition

Londres, the Square Mile, en pleine crise des subprimes. Je m’en souviens comme si c’était hier.

Je déambule avec un ami dans les rues de ce quartier doré, peuplé de traders, managers et autres créatures pour qui l’argent est un moyen de faire encore plus d’argent. Il est 22h00, je sors d’une journée éprouvante passée à satisfaire mes customers.

Comme d’habitude, pour décompresser après ces journées folles en émotions et en commissions, je décide de me détendre et d’aller diner dans un restaurant chic de Brick Lane : Le Taj, à deux pas de la City. Nous entrons.

Read more

10 comments

Ça compte pour du Beur : Le Syllogisme 2/2

L’utilisation sans discernement de syllogismes peut conduire à des résultats étonnants :

Les jeunes des banlieues sensibles sont voués à l’échec; or les jeunes issus de l’immigration qui réussissent, habitent les banlieues sensibles; donc les jeunes issus de l’immigration, qui réussissent, sont voués à l’échec !

Paradoxe : ces jeunes ne peuvent pas réussir et échouer en même temps…Il y a une erreur dans ce raisonnement et donc dans la logique people.

Explication :

Ce paradoxe est en fait dû aux phrases (1) Les jeunes des banlieues sensibles sont voués à l’échec et (2) les jeunes issus de l’immigration qui réussissent, habitent les banlieues sensibles. Ces deux phrases sont fausses, dès lors qu’on trouve un contre-exemple.

(1) Les jeunes des banlieues sensibles sont voués à l’échec : FAUX.
Contre Exemple :
il n’y en a pas qu’un, mais des milliers ! Votre humble serviteur vient d’une banlieue sensible, mais son parcours professionnel est loin d’être un échec :).

Read more

No comments

Ça compte pour du Beur : Le Syllogisme 1/2

Une figure de rhétorique bien connue s’applique bien souvent a la description des Français issus de l’immigration. Il s’agit du syllogisme.

Attardons-nous sur ce terme afin d’en revoir la définition pour en déjouer les effets pervers, que l’on peut constater dans la logique collective au jour le jour.

Read more

1 comment

Where the Hell is Matt?, ou comment unifier les différences des Hommes

Tout d’abord une vidéo :

Cette vidéo existe depuis un moment sur Internet mais est très peu connue en France malheureusement…On peut traduire le titre par « Mais ou peut bien être Matt ?« . Cette vidéo me touche profondément et je voulais en parler ici.

Ce qui frappe d’abord c’est la multitude d’endroits visités par Matt. 42 pays en tout (sachant qu’il y en a pas loin de 150 dans le monde). Ce que je remarque ensuite, c’est le héros de cette aventure : Matt. Il pourrait être vous ou moi. Il est un être lambda, un parmi d’autres, pas plus beau, plus riche ou plus intelligent qu’un autre !

Il est seulement lui même. Avec ses idées, dont celle-ci qui a le mérite d’être grandiose.

Read more

No comments

Et si l’immigration n’existait pas…

...la France ne serait pas championne du monde…les seuls sushis/loukoum/cornes de gazelles/mafé disponibles seraient importés de la Creuse et fabriqués selon une recette locale…il n’y aurait pas d’autres comiques que Jean-Marie Bigard…

Et la liste est longue.

Read more

3 comments