La Beurgeoisie

Le seul combat perdu d’avance, est celui qu’on ne livre pas.

Archive for the 'Ça compte pour du Beur' Category

Quand il y en a un ça va…

HortefeuxC’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes.

Je cite le ministre de l’intérieur Français : Brice Hortefeux.

Rappel des faits

Un journaliste de la chaîne Public Sénat est présent à l’université d’été de l’UMP qui se déroule à Seignosse dans les landes, le 5 Septembre 2009. Il aperçoit Brice Hortefeux, le ministre de l’intérieur Français et Jean-François Copé, le président du groupe UMP à l’assemblée nationale, en train de discuter, très surs d’eux, ils ont conscience d’être au centre de toutes les attentions. Ils ont déjà remarqué la caméra. Cherchant à les interviewer, il se poste non loin d’eux en attendant une occasion de les interpeller. Durant cette attente il continue de filmer les événements.

Au deuxième plan de la vidéo on aperçoit un jeune militant UMP d’origine magrhébine, l’œil vif, jetant sans cesse des regards aux hommes politiques, comme s’il cherchait à s’introduire dans la conversation. Il se déplace, à droite, à gauche, il cherche le meilleur angle d’approche. Un autre militant arrive à se faire prendre en photo avec les politiques, puis se retire. Le premier militant se lance finalement et demande au ministre une photo avec lui. Ils blaguent quelques secondes, rient et attirent encore plus l’attention des autres militants. Amine Benalia-Brouch, un français d’origine Algérienne et Portugaise, se positionne entre les hommes politiques pour se faire prendre en photo.

C’est à ce moment que tout dérape. Des militants -apparemment adeptes de l’humour « racist casual »- situés derrière le trio, commencent à faire des commentaires sur le jeune homme et à déverser des clichés et des idioties :

Read more

2 comments

Ça compte pour du Beur : Le Syllogisme 2/2

L’utilisation sans discernement de syllogismes peut conduire à des résultats étonnants :

Les jeunes des banlieues sensibles sont voués à l’échec; or les jeunes issus de l’immigration qui réussissent, habitent les banlieues sensibles; donc les jeunes issus de l’immigration, qui réussissent, sont voués à l’échec !

Paradoxe : ces jeunes ne peuvent pas réussir et échouer en même temps…Il y a une erreur dans ce raisonnement et donc dans la logique people.

Explication :

Ce paradoxe est en fait dû aux phrases (1) Les jeunes des banlieues sensibles sont voués à l’échec et (2) les jeunes issus de l’immigration qui réussissent, habitent les banlieues sensibles. Ces deux phrases sont fausses, dès lors qu’on trouve un contre-exemple.

(1) Les jeunes des banlieues sensibles sont voués à l’échec : FAUX.
Contre Exemple :
il n’y en a pas qu’un, mais des milliers ! Votre humble serviteur vient d’une banlieue sensible, mais son parcours professionnel est loin d’être un échec :).

Read more

No comments

Ça compte pour du Beur : Le Syllogisme 1/2

Une figure de rhétorique bien connue s’applique bien souvent a la description des Français issus de l’immigration. Il s’agit du syllogisme.

Attardons-nous sur ce terme afin d’en revoir la définition pour en déjouer les effets pervers, que l’on peut constater dans la logique collective au jour le jour.

Read more

1 comment

Ça compte pour du Beur : Le CV

CVCet article est le premier d’une série concernant les difficultés que les jeunes issus de l’immigration rencontrent fréquemment dans des domaines divers et variés tels que :

  • La recherche d’emploi
  • La recherche d’appartement
  • La recherche de l’âme sœur
  • etc.

Dans la série Ça compte pour du Beur, étudions aujourd’hui le CV.

Read more

2 comments