La Beurgeoisie

Le seul combat perdu d’avance, est celui qu’on ne livre pas.

Quand la France se fait siffler

France-Algérie, France-Maroc ou encore France-Tunisie… Autant de matchs avec une forte dose émotionnelle pour les Français d’origine Maghrébine. Surtout lorsque le match se déroule non loin des quartiers populaires, riches de nombreux métissages.

Certains le vivent comme une provocation, d’autres comme une réconciliation. Mais ce sont les mécontents qui se font entendre. Crier ne suffit plus, dans le brouhaha de la foule il faut coordonner son action à l’unisson : il faut siffler pour se faire entendre. Et siffler la Marseillaise pour se faire remarquer.

Mais pourquoi ? Pourquoi font-ils cela ? N’est-ce-pas s’insulter soi-même, que de siffler la Marseillaise ?

Je prends le cas d’un Français d’origine Maghrébine qui siffle la Marseillaise. Pour lui qui rejette sa composante Française, c’est l’occasion de montrer à tous sa haine envers son pays d’accueil et sa sympathie envers son pays d’origine. Pourtant, lorsqu’il est en vacances au pays, c’est lui qui se fait siffler par les autochtones :

- « Retourne en France, dans ton pays ! »
- « Tu es Français !! »
- « Regarde ! C’est Charles-Mouloud… »

Au lieu d’être accueilli à bras ouverts par ses « frères », il est brimé comme un étranger. Il vient pour se ressourcer, mais se fait insulter. De plus, il parle mal l’Arabe et avec un fort accent Français : il se sent étranger dans son pays d’origine.

La logique voudrait donc, qu’il siffle son pays d’origine lors d’un match de foot. Or ce n’est pas le cas.

Pourquoi ?

Même en France, il subit les mêmes brimades :

- « C’est mal fait ! C’est du travail d’arabe ! »
- « T’as vu ta tête ??!? T’es pas Français ! »
- « T’es de nationalité Arabe, c’est ça ? »

Et ce, au quotidien, car c’est en France qu’il vit. Il se croit également étranger dans son pays de naissance. Il est donc étranger partout et intégré nulle part. Alors il se venge, extériorise sa haine en voulant humilier son propre pays. Il est tellement désespéré qu’il démontre qu’il se hait lui même : il ne sait pas qui il est.

Encore et toujours une question d’identité, d’éducation et aussi d’intelligence. Il n’a pas à faire payer la République de ses promesses non tenues en l’humiliant de la sorte. Il ferait mieux d’essayer de s’en sortir et d’apporter sa pierre à l’édifice.

Enfin, lorsque les Français sifflent l’hymne Italien pendant un match France-Italie, le gouvernement ne s’émeut pas autant et ne se mobilise pas pour interdire les matchs. Cela démontre le profond malaise qui existe encore en France, concernant les questions relatives aux Français d’origines diverses et variées. La République se sent attaquée de l’intérieur et elle réagit trop vivement, faisant la part belle aux agitateurs.

On empêchera pas la Marseillaise d’être sifflée en interdisant les matchs, mais en éduquant les nouvelles générations, et en donnant leur chance à ceux qui la méritent.

Photo by adobemac

Be Sociable, Share!

A lire également

7 comments

7 Comments so far

  1. Andy octobre 15th, 2008 18:19

    Salut Beurgeois,

    Beaucoup de gens en France croient que nous sommes idiot car multi culturel nous sommes…

    Faut il partir du bled (la France tu t’aimes tu la quittes ?), montrer son mépris pour notre mère qui ne nous reconnait pas … ?

    Peut être …

    La violence n’engendre que plus de violence … qui fera preuve d’intelligence pour arrêter le premier …

    A suivre…

    A.

  2. Beurgeois octobre 16th, 2008 11:30

    Oui, c’est une affaire à suivre…Mais il est clair que la tentation de l’exil est forte, c’est une manière plus intelligente de montrer qu’on est déçu des promesses non tenues de la République…

  3. Andy octobre 16th, 2008 15:12

    Départ ou amputation de l’esprit et des idéaux ou rébellion ouverte…

    Aucune de ces solutions ne me parait honnête et soutenable a long terme et pourtant… pourtant …

    Comment entre constructif quand on dénigre jusqu’à ton existence, jusqu’à tes valeurs les plus intrinsèques et donc les plus profondes … ?

    Damn! Faut il qu’on devienne des John Galt et qu’on arrête le moteur du Monde pour que les choses changent ?

  4. [...] qui rejoint mon analyse d’avant-hier. Ces jeunes ne savent pas qui ils [...]

  5. tina octobre 19th, 2008 10:08

    Il faut savoir avant tout que les sifflements ne venaient pas des supporters venus de Tunisie, mais ils venaient des Froco-tunisiens, alors au lieu de penser a des annulations de matchs comme l`a propose Mme Bachelot, il faut plutot penser au malaise des ces gens et a leur problemes d`integration.

  6. skye octobre 19th, 2008 14:46

    Bonjour à tous,

    la quête d’identité pour des personnes multiculturelles est chose d’autant plus difficile lorsqu’il s’agit de cultures issues des Pays colonisés par la France car un lourd passé chargé d’emotions empêche à ces personnes de se trouver: Qui sont ils ? Français cela est evident et plus encore, ce qui est la plus grande des richesses mais le savent ils ?
    Ces sifflements traduisent un mal être dans cette société française qui résulte de racisme, de discrimination et surtout de préjugés !
    Mais devons-nous les excuser pour autant ?
    Est un signe de probleme d’integration ? La société est elle juste et egalitaire envers tous ?
    Mais finalement, lors du match France Brésil en 1998, tous etaient reunis pour soutenir la France, tous se sentaient français .
    L’union des cultures n’est ce pas la force de la France?

    S
    K
    Y
    E

  7. JS août 7th, 2011 11:08

    Très bon article ;)

    On comprends que les gens soient indignés..mais de la à ouvrir une enquête ! Ça fait peur quand-même..

Leave a reply