La Beurgeoisie

Le seul combat perdu d’avance, est celui qu’on ne livre pas.
Archive for septembre 18th, 2008

Exilé de Naissance

Comment expliquer ce sentiment qui d’un coup nous envahit lorsque l’écho de la musique traditionnelle s’engouffre dans notre âme ? Ce sentiment c’est l’attachement, la proximité -et à la fois l’éloignement- de nos origines, nos racines, notre identité. Les souvenirs s’emmêlent avec les rêves, plus rien ne parait, puis tout disparait. Ce serait sans compter sur cette enivrante musique, qui d’un coup ravive la flamme de souvenirs uniques. Uniques car peu nombreux, uniques car tous merveilleux.

Uniques aussi car épisodiques, en effet, étant né ici on ne peut que rêver de l’hiver ou du printemps la bas, n’ayant foulé le sol du pays le plus souvent qu’en été, durant les vacances accordées par le pays d’adoption. Celui-ci nous offre un parcours, nous permet de nous développer et de nous assurer un avenir.

Cependant, dans notre quête d’identité, nous recherchons toujours le passé, et le problème est là : le passé personnel est encore et toujours ici, tandis que le passé originel est au pays…C’est de cette mémoire collective qu’on veut se souvenir puisqu’on a été privé du terreau originel. Et ceci dans le seul but de trouver, ou plutôt de retrouver son identité, qui s’affirme d’autant plus qu’on est différent des autres, puisque originaire d’ailleurs : c’est de cette différence que nait la démarche de la recherche de soi.

Read more

4 comments