La Beurgeoisie

Le seul combat perdu d’avance, est celui qu’on ne livre pas.

Pauvre île de France

En se promenant en île de France, n’importe qui peut se rendre compte de la disparité des richesses.

Certains quartiers sont plus riches que d’autres, certaines villes sont mieux dotées que d’autres etc. Mais le plus frappant est peut-être la concentration de ces richesses : on peut trouver des zones entières (plusieurs villes) qui sont pauvres, les unes à coté des autres, comme des lieux déshérités et abandonnés sortis tout droit d’un autre monde.

La richesse est apportée par les gens qui vivent en ces lieux. Cette richesse est donc fonction du capital humain qui la représente.

Sur Internet, dans les journaux et dans les sources officielles (INSEE etc.), on peut trouver à profusion des cartes et des schémas de ce type :

Richesse

Que l’on nous ressort à toutes les sauces, de manière régulière. Toujours la même carte. Toujours les mêmes pauvres.

En rouge, vous trouverez toujours les mêmes zones, avec le moins de ressources.

Mais ces zones, sont paradoxalement des endroits très riches de part leur dimension socioculturelle. Et oui, c’est ici que l’on trouvera le métissage des cultures le plus florissant et le plus étonnant.

Pourquoi ne pas faire des cartes décrivant la richesse culturelle de l’île de France ? On reprendrait la même que ci-dessus en changeant juste la légende…

Les personnes aux ressources les plus pauvres possèdent peut-être les cultures les plus riches…

Be Sociable, Share!
1 comment

1 Comment so far

  1. Guiyaoy avril 21st, 2011 0:58

    Salutations à tous,

    Pour débuter , donnez-moi l’occasion de vous montrer mon appréciation pour chacune des très intéressantes informations que j’ai retrouvées sur cet imposant site web .

    Je ne suis pas convaincue d’être au meilleur section mais je n’en ai pas vu de meilleure .

    Je viens de Grand forks, ca . J’ai 47 ans et j’ai trois super enfants qui sont tous âgés entre six et 14 ans (1 est adoptée ). J’aime particulièrement beaucoup les animaux de compagnie et je fais de mon mieux de leur donner les fournitures qui leur rendent la vie plus diversifiée .

    Je vous remercie dès maintenant pour toutes les très intéressantes débats à venir et je vous remercie de votre compassion pour mon français moins qu’idéal : ma langue maternelle est le vietnamien et je tempte d’apprendre mais c’est très ardu !

    Arrividerchi

    Arthru

Leave a reply